L’Anguille au vin de Noix

Apolline POISSON

Explication sur le nom de la recette

L’anguille sera cuite en Matelote, sans braise.
Le vin rouge sera remplacé par le vin de Noix.
La poêlée de Cèpes sera déclinée.


L’histoire de la recette

J’ai décidé de choisir une recette du livre « La bonne cuisine du Périgord » écrit par « La Mazille ».
Pour moi ce livre est la base de la cuisine périgourdine. En effet, c’est le premier livre qui recense les recettes authentiques du savoir-faire du Périgord.
« La Mazille » est un personnage très important. Pourquoi ? Car elle parcourut le Périgord pour retranscrire la tradition orale, en testant les recettes et en les rédigeant, réussissant à retrouver et transmettre ce savoir-faire, comme faisaient les troubadours jadis, allant de fermes auberges en fermes auberges. Artistes de journée et amateurs de cuisine lors du
repas, ils chantaient et jouaient les recettes qu’ils dégustaient le soir. Ma recette est l’anguille au vin rouge, revisitée en « anguille au vin de noix ».
J’ai choisi ce concours pour me prouver que même originaire d’un autre département, j’ai assimilé les valeurs et les savoir-faire de cette région, appelée le « terroir périgourdin ».
Mon choix a été renforcé grâce au prix littéraire « La Mazille » attribué par le Salon International du Livre Gourmand de Périgueux tous les deux ans. Ce prix met à l’honneur un auteur, un journaliste, un homme/ une femme de lettre qui a mis en valeur la gastronomie, comme le fit « Mazille ».
De plus, le restaurant de l’Ecole Hôtelière du Périgord, où j’étudie actuellement en deuxième année de BTS Hôtellerie-Restauration, porte le nom « La Mazille » et est situé à Boulazac près de Périgueux.

Lire la suite